Quelle est l’origine des substances présentes dans l’organisme ?

Rédigé le 05/06/2020


Les substances présentes dans l’organisme humain peuvent avoir deux origines :

  • Produites par l’organisme, ce sont des substances dites endogènes.
  • Externes à l’organisme, ce sont des substances dites exogènes ou xénobiotiques

Substances endogènes :

Véritable usine biologique, l’organisme produit naturellement des centaines de substances. Ces substances, dites endogènes, sont produites par des organes, dont les glandes endocrines, sont véhiculées par la circulation sanguine et participent au bon fonctionnement de l’organisme. 

La mesure de ces substances permet d’avoir des informations sur le fonctionnement de l’organisme et d’évaluer l’état de santé d’une personne.

Les analyses de sang classiques sont généralement prescrites par des médecins et réalisées dans des laboratoires de biologie médicale. Les résultats sont comparés à des valeurs de référence pour identifier les carences ou les excès et le cas échéant d’agir. 

Pour citer quelques exemples de substances endogènes fréquemment mesurées : cholestérol (stérol utilisé pour la production des hormones), glucose (sucre), estradiol (hormone du caractère féminin), testostérone (hormone du caractère masculin), thyroxyne (hormone thyroïdienne) … 


Substances exogènes ou xénobiotiques :

Par opposition à une substance « endogène » qui est produite par l’organisme, une substance étrangère à l’organisme est dite « exogène » ou « xénobiotique ». 

Quelques exemples de xenobiotiques courants : médicaments, pesticides, plastiques (plastifiants), métaux lourds (plomb, cadmium, mercure) …