Comment la pollution pénètre notre organisme ?

Rédigé le 05/06/2020


L’organisme peut être exposé aux xénobiotiques par trois voies :

  • Inhalation (la respiration).
  • Ingestion (la nourriture et la boisson).
  • Contact cutané ou injection (à travers la peau).

Ces voies d’entrée peuvent avoir une action spécifique pour chaque xénobiotique. 


Exposition par inhalation 

L’inhalation est la principale voie d’exposition aux xénobiotiques et compte pour environ 80% de la quantité de matière absorbée par l’organisme. 

Les xenobiotiques peuvent passer rapidement dans le sang par les muqueuses présentes dans le système ORL (bouche, nez, gorge) et par les poumons. 

Les composés organiques volatils (COV) passent très facilement la barrière pulmonaire. 


Exposition par ingestion 

L’ingestion d’eau et de nourriture est l’une des principales voies d’exposition de l’organisme aux xénobiotiques et compte pour environ 20% de la matière absorbée. Il peut également s’agir de médicaments ou de compléments alimentaires pris par voie orale (liquide, poudre, comprimé, gélule). 

Dès la présence dans la bouche, les xénobiotiques peuvent passer dans la circulation sanguine par les muqueuses présentes dans le système ORL (bouche, nez, gorge). 

Lors de la digestion, en fonction de la nature chimique du xenobiotique (solubilité dans l’eau), une partie plus ou moins importante passe dans la circulation sanguine par les muqueuses gastriques (estomac) et intestinales.

Les xénobiotiques qui ne passent pas dans l’organisme lors de la digestion sont éliminés dans les selles (excréments). 


Exposition cutanée 

Cette voie d’exposition est minime comparée à l’inhalation et à l’ingestion, la substance passe à travers la peau. Il s’agit principalement de l’aspersion par des liquides et l’application de crèmes ou de produits cosmétiques. 

La peau est irriguée par des vaisseaux sanguins et les substances en contact avec la peau peuvent migrer dans les cellules de l’épiderme puis dans le sang qui irrigue la peau. 

Dans le cas d’une injection, les substances sont directement introduites dans les muscles ou le sang.