Sur quelle période de temps portent les analyses de cheveux d’EXPOZOM ?

Rédigé le 02/10/2020


Chaque centimètre de cheveux analysé renseigne de l’exposition aux polluants de l’environnement  sur une période d’un mois. Par défaut les analyses proposées par EXPOZOM portent sur l’étude d’une mèche de cheveux d’une longueur de 3 centimètres (segment proximal, le plus près du cuir chevelu) et couvre une période d’un trimestre (90 jours). 

En théorie, il est possible d’analyser toute la longueur d’une mèche de cheveux cependant il est recommandé de se limiter à une longueur de 6 cm c’est-à-dire sur une période de 6 mois. L’analyse peut porter sur une longueur allant jusqu’à 6 centimètres, c’est-à-dire 6 mois. Au-delà de 6 centimètres l’interprétation des résultats devient plus difficile en raison de l’altération naturelle des cheveux et de la possible dégradation de leur structure par des traitements capillaires et cosmétiques. 

Sur demande, l’analyse peut porter sur plusieurs segments consécutifs de 1 cm permettant ainsi d’établir un histogramme mensuel de l’exposition

Il est important de savoir qu’un segment d’une longueur de ½ centimètre n’est pas accessible lors du prélèvement de cheveux et correspond à une période de 15 jours précédant la date de prélèvement. 

Comme les cheveux ne sont pas actif sur le plan biologique, les substances incorporés dans la structure des cheveux ne sont pas dégradés par les processus biologiques et bénéficient d’une très bonne stabilité dans le temps ce qui permet de les analyser longtemps après leur prélèvement.