Combien de temps les cheveux portent la trace de l’exposition à la pollution ?

Rédigé le 02/10/2020


Les marqueurs biologiques et les polluants incorporés dans la structure des cheveux sont protégés par les écailles des cheveux (épidermicule). Pour cette raison, toutes les substances présentes dans les cheveux sont protégées des agressions extérieures (lumière UV, lavage …). 

Une fois synthétisés, les cheveux ne sont plus biologiquement actifs. Ainsi les substances présentes dans les cheveux ne sont pas transformées par des processus biologiques (métabolisation).  

Pour ces raisons, les substances incorporées bénéficient d’une grande stabilité dans le temps par rapport aux autres prélèvements biologiques comme le sang ou l’urine. 

Une mèche de cheveux peut donc être analysée plusieurs d’années, voire dizaines d’années, après son prélèvement.
Il est cependant recommandé de réaliser l’analyse des cheveux rapidement après leur prélèvement. En effet, même s’ils sont bien protégés dans la structure du cheveu, les substances peuvent quand même se dégrader lentement, notamment en fonction de leur nature chimique.