Polluants Organiques Persistants



Le développement de la chimie depuis le XXème siècle a conduit à la synthèse et à l’utilisation de nombreuses molécules pour des usages domestiques, industriels et agricoles.

Certaines de ces substances sont aujourd’hui considérées comme très préoccupantes pour l'Homme et son environnement en raison de leur persistance, de leurs effets contaminants pour la chaîne alimentaire et de leur bioaccumulation dans les organismes.

Pour ces raisons de santé publique, en 2001 sous l’impulsion des Nations Unies et de son Programme pour l’Environnement (UNEP), les gouvernements se sont engagés, à travers la convention de Stockholm, à les éliminer et à limiter leurs usages dans le monde. Il est à noter que sur 184 pays signataires, 49 pays (comme les Etats unis ou l’Italie) n’ont pas ratifié la convention de Stockholm.


Les Polluants Organiques Persistants, qu’est-ce que c’est ?

Les POPs ou Polluants Organiques Persistants sont des composés organiques très stables. Pour cette raison, ils ne se dégradent que très lentement et continuent à polluer l’environnement longtemps après la fin de leur utilisation.


"le DDT un insecticide largement utilisé dans le monde mettra entre 5 et 17 ans pour que sa quantité soit réduite de moitié”

Du fait de leur persistance, ils se diffusent dans l’environnement et contaminent les sols, l'eau et l'air. Des quantités importantes peuvent être mesurées à de très grandes distances des sources de pollution.

Les POPs sont liposolubles, c’est-à-dire qu’ils s’accumulent dans les tissus adipeux (graisses) et ne s’éliminent pas facilement des organismes exposés : ils sont bioaccumulables.

Pour ces raisons, ils contaminent l’ensemble de la chaîne alimentaire. L’accumulation est d’autant plus importante que l’on remonte la chaîne alimentaire. Par conséquent, l’Homme, situé au sommet de la chaîne alimentaire, y est particulièrement exposé.

Du fait de leur toxicité élevée, cette bioaccumulation a des effets sanitaires sur l’Homme.

Les principaux POPs sont des insecticides, des produits industriels ou des polluants non-intentionnellement rejetés dans l’environnement.


Quels sont les principaux POPs concernés par la convention de Stockholm ?

 

Substance chimique

Utilisation

Aldrin    

Insecticide

Chlordane

Insecticide utilisé notamment pour le traitement du bois et en agriculture

Chlordécone

 

Insecticide utilisé notamment dans la culture des bananes (Antilles), du tabac et des céréales

PBDE (Poly-Bromo-Diphenyl-Ether)

 

Retardateur de flamme utilisé dans les vêtements, les mousse d’ameublement, les matelas et l’isolation des bâtiments

Dieldrine

 

Insecticide utilisé en remplacement du DDT

Endrine    

Insecticide, rodenticide (rongeurs) et piscicide (poissons)

Heptachlore    

Insecticide

Hexachlorobenzène (HCB)

Fongicide pour le traitement des céréales comme le blé

Hexachlorobutadiène

 

Solvant

Lindane

(gamma-HCH, HexaChlorocycloHexane)

Insecticide d’usage agricole et traitement pharmaceutique contre les poux et la gale

alpha-HCH et beta-HCH

 

Impuretés produites lors de la synthèse du lindane

Mirex

Insecticide

Pentachlorobenzène

 

Intermédiaire de la synthèse des insecticides, retardateur de flamme, additif des PCB

Pentachlorophénol

Insecticide et fongicide.

Biphényles polychlorés (PCB)

Isolant électrique dans les transformateur haute tension, fluide hydraulique, additif d’huile minérales, retardateur de flamme.

Endosulfan

Insecticide et acaricide (araignées)

DDT

Insecticide agricole et traitement contre les moustiques.

 


Quels sont les principaux effets sanitaires des POPs ?

Les principaux effets sur la santé des POPs sont :

  • Cancérigènes
  • Perturbateur endocrinien
  • Troubles de l'attention chez l'enfant exposé
  • Syndrome métabolique (altération du métabolisme favorisant le diabète de type 2, maladies cardiaques et les AVC)
  • Troubles du comportement
  • Troubles neurologiques (Neurotoxiques)
  • Reprotoxiques

Selon les textes de la convention de Stockholm :


“Les effets spécifiques des Polluants Organiques Persistants peuvent inclure le cancer, les allergies et l'hypersensibilité, les dommages aux systèmes nerveux central et périphérique, les troubles de la reproduction et la perturbation du système immunitaire. Certains Polluants Organiques Persistants sont également considérés comme des perturbateurs endocriniens qui, en altérant le système hormonal, peuvent endommager les systèmes reproducteur et immunitaire des individus exposés ainsi que leur progéniture ; ils peuvent également avoir des effets développementaux et cancérigènes."

En raison de leur propriété de bioaccumulation et de résistance aux processus de dégradation biologique, des impacts sont également observés très loin des sources d’émission et longtemps après l’arrêt de leur utilisation.


Pourquoi l’exposition aux Polluants Organiques Persistants présente un risque plus important pour les femmes enceintes ou allaitantes ?

Les POPs passent facilement la barrière placentaire et expose le bébé “in-utéro”. Comme ils se fixent dans les tissus gras, ils contaminent le lait maternel.

Pour ces raisons, les femmes enceintes ou allaitantes doivent éviter toute exposition aux POPs.


Quelles sont les sources d’expositions aux Polluants Organiques Persistants ?

Les polluants organiques persistants se sont largement diffusés dans l’environnement. L’exposition humaine aux POPs se produits principalement par inhalation de l’air ambiant et l’ingestion d’eau et d'aliments. Les aliments qui contiennent le plus de POPs sont la viande grasse et les poissons à chaire grasse.

Du fait de leur utilisation passée et de leur biodégradabilité réduite, les POPs continuent à polluer les sols.

Il est aussi à noter que les charpentes traitées avec des POPs polluent durablement l’environnement intérieur des logements exposant les occupants quotidiennement.


L’exposition professionnelle aux Polluants Organiques Persistants

En théorie : il n’y a plus d’exposition professionnelle, en conséquence de la ratification de la convention de Stockholm, les produits en question sont désormais interdits dans de nombreux pays.

Dans la réalité : du fait de leur persistance, les POPs, qui ont été largement utilisés dans l’agriculture et l’industrie, peuvent continuer à générer de l’exposition professionnelle même des années après leur bannissement.

Les professionnels spécialisés dans le traitement et le recyclage des transformateurs peuvent particulièrement être exposés aux PCBs.


Screening Organique

Mesure de l'exposition aux polluants organiques contenus dans l'air que nous respirons, l'eau ou les aliments que nous consommons et les objets avec lesquels nous sommes en contact. Commander votre Test