Plastifiants



Les plastifiants, qu'est que c'est ?

Les plastiques sont constitués d’un squelette de polymères, c’est à dire une répétition de molécules identiques reliées par des liaisons chimiques.
Les plastifiants sont des additifs ajoutés aux polymères plastiques pour en améliorer les propriétés (résistance aux chocs ou à la chaleur, flexibilité…). Cependant ils ne sont pas liés au polymère par des liaisons chimiques. Pour cette raison, ils peuvent migrer en dehors du plastique dans les aliments ou l’environnement (air, eau, sol).


“Les plastifiants sont les marqueurs de la pollution par le plastique.”

Quels sont les principaux plastifiants ?

De nombreux additifs plastifiants sont utilisés dans l’industrie. Les plastifiants les plus utilisés sont :

  • Les phtalates (DEHP Di-Ethyl-Hexyl-Phtalate, BBP Butyl-Benzyl-Phtalate, DEP Di-Ethyl-Phtalate, DBP Di-Butyl-Phtalate...)
  • Les bisphénols (BPA Bisphénol-A, BPF Bisphénol-F, BPS Bisphénol-S...)
  • Les organophosphorés (TBP Tri-Butyl-Phosphate...)

L’industrie chimique a développé un très grand nombre de types de phtalates et de bisphénols.


Quels sont les principaux effets sanitaires des plastifiants ?

Certains plastifiants sont considérés par l’Union Européenne comme des substances très préoccupantes pour la santé (SVHC, Substance with Very High Concern).

Les principaux effets sanitaires observés sont :

  • Reprotoxiques (dégradation de la fertilité)
  • Perturbateurs endocriniens
  • Troubles neurologiques
  • Malformations des organes génitaux

La plupart des plastifiants présentent des effets sur la santé dès les faibles doses d’exposition.

En raison de leur toxicité, plusieurs plastifiants ont été interdits et substitués par d’autre plastifiants de la même famille. Par exemple, le bisphénol-A (BPA) a été substitué par le bisphénol-S (BPS). Ces substituants présentent souvent les mêmes effets toxicologiques délétères.

Les effets de la pollution plastiques peuvent se manifester plusieurs années après l’exposition.


Pourquoi l’exposition aux plastifiants présente un risque plus important pour les femmes enceintes ou allaitantes ?

L’exposition aux plastifiant agit directement sur le développement et la croissance à tous les stades du développement : embryon, fœtus, nourrisson et enfant.

Les plastifiants peuvent passer dans le lait maternel et contaminer le nourrisson.

Il est important de contrôler l’exposition des femmes enceintes et des jeunes enfants afin de limiter efficacement les effets de la pollution plastique.


Comment évaluer son exposition aux plastifiants ?

Le kit d’analyse EXPOZOM Organic permet de réaliser un bilan de son exposition à ces substances toxiques à partir d’une mèche de cheveux.

L’analyse des plastifiants dans les cheveux est réalisée par un laboratoire certifié et permet d’une part d’identifier les toxiques auxquels l’organisme est exposé et d’autre part de mesurer le niveau d’exposition.


Quelles sont les sources d’exposition aux plastifiants ?

Nous sommes exposés aux plastifiants par ingestion, par inhalation et par contact avec la peau.

Chaque année il est produit 47 kg de plastique par habitant à l’échelle mondiale et l’accumulation de ces plastiques depuis les années 1950 représente une tonne par habitant. De plus, la quantité de plastique produite augmente chaque année.

Les principales sources d’exposition de l’Homme aux plastifiants sont :

  • L’alimentation, car les plastifiants migrent dans les aliments depuis les emballages et les contenants en plastique. Ce phénomène est exacerbé si le contenant est chauffé ou si les produits emballés sont très gras.
  • Certains produits cosmétiques pulvérisés ou appliqués sur la peau
  • Les boissons, lorsqu’elles sont contenues dans des bouteilles en plastique, des canettes ou transitent dans des tuyaux en plastique.
  • L’air que l’on respire à l’intérieur des bâtiments car les poussières inhalées contiennent des particules de microplastiques. Ces particules sont notamment émises pas les surfaces en plastique des mobiliers, les tissus et les mousses d’ameublement, les moquettes et les tapis en matière synthétique, les revêtements de sol comme le PVC, les peintures et le matériel électronique.
  • L’air intérieur des habitacles de véhicules qui contiennent de nombreuses pièces en plastique et des tapis en matières synthétiques.

Les principales sources de plastifiants sont :

  • Les jouets pour enfants
  • Les articles de puériculture
  • Les dispositifs médicaux
  • Les produits cosmétiques et d’hygiène
  • Les vêtements, les gants et chaussures
  • Les voitures et les véhicules de transport public
  • Les matériaux de construction, décoration et rénovation
  • Le mobilier
  • Les médicaments et les produits pharmaceutiques
  • Les jouets pour adulte

L’exposition professionnelle aux plastifiants

Les professionnels constituent une population particulièrement exposée aux plastifiants en raison des quantités, de la durée et de la fréquence d’exposition. En particulier :

  • Les métiers de la plasturgie
  • Les utilisateurs de résine
  • Les professions médicales
  • Les artisans (peintres, pose de sols en plastique...)
  • Les producteurs de peinture et de papiers peints

Screening Organique

Mesure de l'exposition aux polluants organiques contenus dans l'air que nous respirons, l'eau ou les aliments que nous consommons et les objets avec lesquels nous sommes en contact. Commander votre Test