Exposition aux PCB : Quelles sont les situations à risque ?
Exposition aux ACD et CMR : Un kit d’analyse pour prévenir les maladies professionnelles
Exposition aux plastifiants : Quels risques pour la santé des enfants ?
Outils de mesure de l’exposition professionnelle aux ACD et CMR
Exposition chronique aux pesticides : La perméthrine
Quel est l’influence des traitements capillaires sur les résultats d’une analyse de cheveux ?
Quels sont les risques de réaliser un prélèvement de cheveux ?

Pourquoi faire une analyse de cheveux ?

Les maladies chroniques ont des origines environnementales et alimentaires mais dépendent également de notre mode de vie. La prévention de ces maladies nécessite de limiter son exposition aux substances toxiques auxquelles l’organisme est exposé.

Pourquoi faire une analyse de cheveux ?
Quelle est l’influence de la couleur naturelle des cheveux sur les résultats d’une analyse de cheveux ?
Est-il est possible de réaliser une analyse lorsque l’on n’a pas de cheveux ?
Quels sont les avantages des analyses de cheveux ?
Comment se déroule l’analyse des cheveux ?

Que peut-on analyser dans les cheveux ?

Du fait de l’incorporation dans la structure des cheveux des différentes substances présentes dans la circulation sanguine, il est possible d’analyser les marqueurs de fonctionnement de l’organisme et les marqueurs d’exposition pour les substances qui ont été absorbées par l’organisme.

Que peut-on analyser dans les cheveux ?

Faut-il se laver les cheveux avant l’analyse ?

La pollution de l’air et les traitements capillaires peuvent déposer les substances recherchées sur la surface externe des cheveux. Un lavage de la mèche de cheveux analysée avec des solvants adaptés permet d’éliminer une grande partie de cette contamination.

Faut-il se laver les cheveux avant l’analyse ?
Combien de temps les cheveux portent la trace de l’exposition à la pollution ?

Quelle est la structure et la composition des cheveux ?

Les cheveux présentent une structure complexe. Ils sont constitués de 90 à 95% de kératine, une protéine qui est le principal composant des phanères (poils, ongles, cornes, plumes, becs). La teinte des cheveux est produite par la mélatonine, un colorant naturel.

Quelle est la structure et la composition des cheveux ?
Pourquoi la quantité de polluant présente dans les cheveux est liée au niveau d’exposition ?

Combien de temps après l’exposition faut-il attendre pour faire une analyse de cheveux ?

Les cheveux poussent en moyenne de 1 cm par mois. La racine d’un cheveu se situe à une profondeur d’environ 1/2 cm dans le cuir chevelu. Ce segment de 5 mm n’est pas accessible lors du prélèvement de cheveux et il faudra attendre au minimum 15 jours après l’exposition pour que les traces de l’exposition soient présentes dans les cheveux prélevés. Il est donc recommandé d’attendre au moins 1 mois après la date d’exposition pour réaliser une analyse de cheveux.

Combien de temps après l’exposition faut-il attendre pour faire une analyse de cheveux ?

Sur quelle période de temps portent les analyses de cheveux d’EXPOZOM ?

Chaque centimètre de cheveux analysé renseigne de l’exposition aux polluants de l’environnement sur une période d’un mois. Par défaut les analyses proposées par EXPOZOM portent sur l’étude d’une mèche de cheveux d’une longueur de 3 centimètres (segment proximal, le plus près du cuir chevelu) et couvre une période d’un trimestre (90 jours).

Sur quelle période de temps portent les analyses de cheveux d’EXPOZOM ?
Pourquoi les traces de la pollution se retrouvent-elles dans les cheveux ?
Pourquoi une analyse de cheveux plutôt que de sang ou d’urine ?
Quelles différences entre exposition aigue et exposition chronique ?
Comment l’organisme se détoxifie naturellement ?
Comment la pollution pénètre notre organisme ?